« L’homme créateur de l’homme ? »

img_2963Une des avancées les plus spectaculaires de la recherche contemporaine réside certainement dans l’émergence d’une science constructiviste du vivant. Les sciences biologiques cherchent désormais à construire et élaborer de nouvelles voies orientant le vivant sur des chemins non encore explorés ou abandonnés par les espèces naturelles. Cette exploration de nouveaux possibles, rendue possible par la convergence des Nanotechnologies des Biotechnologies de l’Informatique et des Sciences cognitives (NBIC), est à l’origine d’une approche des propriétés du vivant assimilées à de véritables outils mis à la disposition des ingénieurs. Le vivant, et pourquoi pas le corps humain, peuvent ainsi s’assimiler à un moyen au travers duquel s’exprime l’infinie créativité humaine. L’homme est-il en passe de se (re)construire, de se (re)créer ?

Vincent GREGOIRE-DELORY, Maître de Conférences, directeur de l’Ecole Supérieure d’Ethique des Sciences (ESES, ICT), Responsable du Plateau éthique du consortium Toulouse White Biotechnology (TWB).

eses.direction@ict-toulouse.fr