« Mort par sédation : une nouvelle éthique du « bien mourir »

Dans cet ouvrage, Emmanuel Hirsch, Professeur de Philosophie et Directeur de l’Espace de Réflexion Ethique Ile-de-France, développe les questions de «L’euthanasie par compassion» à la lumière des évolutions de la société et du droit.

La loi sur la fin de vie du 2 février 2016 rend désormais possible une sédation profonde et continue afin d’éviter toute souffrance en fin de vie. Pouvoir ainsi recourir à la demande aux dispositifs  d’accompagnement médical de la mort, dans la minutie de procédures médico-légales, est-ce l’avancée démocratique attendue pour « mourir dans la dignité » ? Cette « dernière liberté » constitue-t-elle le nouveau modèle de la « bonne mort », une nouvelle éthique du « bien mourir » sous contrôle médical ? Les derniers temps d’une existence sont affaire intime ; ils relèvent de circonstances personnelles. Ils sont pourtant devenus l’enjeu de débats politiques et de décisions légales qui aboutissent aujourd’hui à de nouvelles interrogations sur les pratiques médicales.  »

Lien Ombres Blanches