VIVERE

Pendant huit ans, Judith Abitbol a filmé Ede Bartolozzi dans son village en Italie.
Pendant huit années, elle a filmé ce qui est en train de disparaître.
Ede et Paola, sa fille, étaient liées par un amour extraordinaire.
Ce film raconte cet amour-là, dans ce village, avec la famille, les amis, les voisins.
Les étreintes des corps, les visages et les mains.
Il témoigne de ce qui reste, en dépit des altérations cognitives des maladies neurodégénératives, la joie de vivre et d’avoir aimé.

https://www.american-cosmograph.fr/