Un droit à la sédation profonde et continue